Avec l’aimable autorisation des personnes qui ont bien voulu nous accorder leur temps ! Merci beaucoup ! D’autres témoignages sont à venir !

Domaine Marquis d'Angerville (Vignoble)

Le passage en vasque vive est devenu un geste indispensable et systématique lors de nos vinifications. Il fait complètement partie nos pratiques biodynamiques. Le vin gagne ainsi un côté plus lumineux, plus énergique et plus vibrant. Suite à nos essais scientifiquement construits sur plusieurs millésimes, cela a été validé grâce à de nombreuses dégustations mais aussi des tests en cristallisation sensible réalisés par Margarethe Chapelle. “

https://www.domainedangerville.fr/

Domaine Maison en Belles Lies (Vignoble)

“J’utilise la Vasque Vive lors du remontage du vin pendant la vinification. Ainsi, je suis passée d’un remontage classique à un remontage qui utilise la Vasque Vive. On est en vin nature et cela permet de mieux maîtriser l’oxydation, d’avoir moins de départ de fermentation acétique et en règle générale, d’avoir une fermentation plus régulière. On a fait une cristallisation sensible il y a quelques années, avant et après l’utilisation de la Vasque Vive : le résultat était sans appel. Le centre de la cristallisation sensible était beaucoup plus harmonieux. Il y a un gain énergétique certain.”

Domaine Michel Lafarge (Vignoble)

“L’utilisation des Vasques Vives sur les blancs en fermentation harmonise la fermentation et la rend très régulière dans son processus. Elles nous permettent de gagner en complexité et en dimension dans le vin.”

http://www.domainelafarge.com/

Domaine Marie Thérèse Chappaz (Vignoble)

“On utilise les vasques  lors de la vinification pour oxygéner le moût à un moment donné où les levures en ont besoin pour leur croissance. On les utilise que ce soit pour un blanc ou pour un rouge.  Depuis deux ans, je les utilise
en deux passages, le premier, au moment où la cuve perd 10 points de densité et un second passage le lendemain : cela permet vraiment d’oxygéner le moût et je constate que l’on finit mieux les sucres. La Vasque Vive apporte une certaine fluidité et une oxygénation à un moment où on pourrait fracasser le moût parce qu’il a besoin d’oxygène. La vasque par son mouvement doux, fluide  et harmonieux est un bon compromis.

La troisième utilisation, c’est aussi sur vin fini à partir du moment où j’ai une réduction particulière : plutôt que de faire un chutage classique, pour combiner les composés soufrés, apporter de l’oxygène et repositionner le redox
au centre. ” Tristan Le Lay

http://www.chappaz.ch/

Les Coteaux Nantais (Arboriculture en biodynamie)

“A notre connaissance, nous sommes le premier verger à s’être équipé de Vasques Vives, cela remonte à 15 ans, en 2008. On fait également partie des premières exploitations arboricoles à intégrer la Biodynamie en France. Nous avons créé un bassin de toute pièce en forme de haricot pour créer des mouvements de surface et des mouvements de convexion. L’eau du bassin est exclusivement remplie par de l’eau de ruissellement des toitures. Le bassin de 65 000 m3 reçoit l’eau par gravité et la totalité de l’eau passe par les Vasques Vives. Ce bassin  arrose 17 ha.  On a 6 sites de production actuellement et sur les 6 sites, 3 sites sont équipés de Vasques Vives.

On a une qualité d’eau excellente : vous pouvez le voir, à 1m50 de profondeur, on voit le fond ! Les Vasques Vives ont été installées dès le début. L’étang est ultra poissonneux, alors qu’on a jamais mis un seul poisson dedans. Et surtout il y a une vigueur de cette population de poisson qui est très bonne : la reproduction est excellente et on n’a pas de problème de nitrates, ni d’odeur de poisson. C’est comme si les vasques avaient  accéléré les processus de mise en place du vivant et de l’équilibre qui s’est installé en 2-3 ans. A côté, on a des collègues qui ont des étangs qui ont une quinzaine d’années comme ici, et tous les étés, ils ont des problèmes avec des développements d’algues, et des poissons qui meurent.

On augmente aussi le pouvoir mouillant de l’eau. L’eau est beaucoup mieux absorbée par le végétal.

Il y a 4 ans, il a fait très chaud, et le bassin tampon en amont des vasques s’est rempli de lentilles. On a installé des Vasques Vives sur ce bassin et en un mois, les lentilles ont disparu, sur une surface de 1200 m2 et un volume de 6 à 8000 m3. Autre anecdote : avant de mettre les vasques, il n’y avait pas de massettes. Du moment où les vasques ont été mises, les massettes se sont installées.  Depuis, les lentilles ne sont jamais revenues, même sur les étés suivants où il a fait trop chaud.

Sur la conservation de l’eau, on a aussi observé que l’eau qui est passée à travers les vasques ne bouge quasiment pas un mois et demi après, alors que l’eau témoin (soit celle non passée à travers les vasques), commence à tourner une dizaine de jours après.”

https://www.coteaux-nantais.com

Anentropia, Entreprise productrice de PNPP

« J’ai mis en place les Vasques Vives lors en pleine saison de production des extraits fermentés. Je me suis rendue compte que :

·         les fermentations démarrent beaucoup plus vite : avec l’eau dynamisée, il arrive qu’en 12h à peine les cuves se mettent en fermentation, et cela est valable pour tous les extraits fermentés (ortie, fougère, bardane, consoude, luzerne…) au lieu des 24h habituelles,

·         au niveau de l’évolution des paramètres électromagnétiques (pH et redox), j’ai pu observer :

o    moins de déséquilibres et perturbations,

o    moins grosses réductions.

Les extraits fermentés me semblent de meilleure qualité en général et plus stable pour la conservation. Pour affiner cette perception, un travail a été effectué en cristallisation sensible (via Margarethe Chapelle, Oenocristal) avec une cuve témoin pour un extrait fermenté de luzerne : la seule différence entre la cuve témoin et la modalité dynamisée est que l’eau a été passée par les Vasques Vives avant la mise en fermentation. Ci-dessous les conclusions du rapport pour chaque cuve (Extrait Fermenté Témoin et Extrait Fermenté avec la même eau passée par Vasque Vive) :

·         Pour extrait fermenté de luzerne Témoin L18 :

« Assez controversée sur le plan d’origine de la plantation qui a connu des difficultés. L’eau n’a pas permis d’accéder à un meilleur résultat ; on peut donc en conclure que cette eau n’a pas d’effet booster dynamique. Elle ne renforce pas les principes actifs des plantes, elle se contente de les conduire, ce qui est déjà pas si mal. Lorsqu’une eau interfère dans un organisme et si elle le modifie, il faut que soit avec un résultat positif ce qui n’est pas le cas ici. Elle restitue de façon trop inégale les données qu’elle capte. Ses mémoires sont atténuées et à court terme. »

·         Pour l’extrait fermenté de luzerne dont l’eau est dynamisée par les Vasques Vives L19

« Un extrait de belle qualité globale, tant par sa concentration que par ses équilibres. La densité de l’image indique une très bonne concentration en principes actifs intègres et performants. La nature de la relation plante terroir est légèrement incomplète. Mais la qualité intrinsèque de l’eau après dynamisation est nettement meilleure sur cette variante puisqu’elle donne à l’extrait végétal plus de ressources. Cela permet d’accéder à une bonne restitution des mémoires des plants utilisés pour réaliser cet extrait. Les forces de lumière impliquent des énergies vitales puissantes contenues dans les informations à transmettreDes effets stimulants sont présents et le profil nutritif aussi ce qui valorise la préparation. Bonne élaboration. Nettement plus performant et concluant que le L18. »

 

Il reste encore beaucoup de pistes de travail, de questions en suspens et d’idées d’expériences. En tous cas, je trouve que ce système de dynamisation a donné une bouffée d’oxygène à mon travail, d’abord par sa simple présence et le son de l’eau, ensuite par l’énergie que l’eau véhicule, enfin par ce sentiment qu’il est toujours possible de faire des produits de meilleure qualité, qualité que j’espère bien faire progresser d’années en années. »

 

Anentropia Culture Nature

Biodiver.city

“J’ai installé une Vasque Vive sur mon bassin de Carpe Koï de 20 m3, depuis 7 mois environ. La Vasque Vive permet de maintenir l’état d’oxygénation du bassin de manière vraiment efficace. En effet, je ne la fait tourner qu’une seule fois par mois et le taux d’oxygénation est suffisant pour l’ensemble de mes carpes Koï jusqu’au mois suivant.”

https://biodiver.city/

Vasque Vive sur un bassin d'agrément

« L’installation de cette vasque a été totalement révolutionnaire… le mot est faible. L’eau est devenue totalement transparente. La Vasque Vive a été installée sur un bassin d’agrément qui bénéficiait déjà d’un système de filtration de pouzzolane avec plantes aquatiques couplé à l’ajout de EM (Micro-organismes Efficaces). 

Je pense que le couplage Vasque Vive et Micro-organismes Efficaces est juste idéal.»   

JL. Christophe (Haute-Saône)

Domaine Chateau de la Selve (Vignoble)

Nous utilisons les Vasques Vives depuis une dizaine d’années pendant les fermentations de nos vins. Nous avons constaté que l’utilisation des Vasques Vives accélère de manière notable les fermentations (les fermentations durent moins d’une quinzaine de jours quel que soit le millésime au lieu de 2 mois sans les Vasques Vives). Les fermentations sont plus rapides, plus régulières, avec des vins ayant plus d’énergie. Et malgré notre terroir avec un gros risque de réduction, nous n’avons plus de problème de réduction depuis que nous travaillons nos vins avec les Vasques Vives. Et nous avons constaté également moins de problématique sanitaire lors de nos fermentations.”  Chateau de la Selve

Une fontaine constituée de 3 Vasques Vives Dyana sur un bassin avec des nénuphars.

Vasque Vive sur un bassin d'agrément

« J’ai enfin terminé de cacher avec des pierres la structure de portage des vasques. Je suis ravie du résultat sur la qualité de l’eau, jamais ma mare n’a été aussi claire.
Merci encore !»   F. Verchere

Association Mikinac

“Depuis qu’on a mis les Vasques Vives, les nénuphars se sont déployés comme jamais. Cela fait des années qu’ils sont là et ils ont jamais autant fleuri que cette année. Cela fait deux mois qu’il y a la vasque, avant il n’y avait que quelques fleurs, et cette année il  y  a des fleurs partout.  Et aussi les poissons ont complètement changé : ils sont devenus beaucoup plus toniques, beaucoup plus dynamiques. La qualité de l’eau a changé aussi : elle n’a jamais été aussi clarifiée.  L’ambiance générale du bassin est beaucoup plus vivant, plus harmonieux  alors que ça fait quelques années que  le bassin est installé déjà (depuis 6 ans).”

 

Le Jardin Potager de la Ruée (Maraîchage en Biodynamie)

“J’ai une Vasque Vive depuis 2 ans. Je l’ai prise car ma mare qui me sert pour arroser était envahit par les algues. C’était pour éviter le manque d’oxygène, la putréfaction. L’eau d’alimentation est une source. En un mois j’ai vu la différence : l’eau est devenue limpide transparente sans algues. J’ai aussi le sentiment que plus de vie s’est installée autour de la mare. C’est un sentiment, je ne peux pas non plus le certifier. Au niveau de l’eau utilisée pour arroser mes semis dans des godets et bacs dans la serre, j’ai gagné deux jours d’humidité en plus pour mes semis par rapport à une eau non brassée par Vasque Vive.”

La Ferme de Pibot (Arboriculture et poules pondeuses)

“J’utilise les Vasques Vives sur mon bassin d’irrigation de 550 m3 pour brasser mon eau et limiter le développement d’algues. Ca marche bien ! On les fait tourner quelques heures par jour en variant les heures d’allumage dans la journée pour capter les différentes ambiances dans la journée.”

https://www.lafermedepibot.fr/

Margarethe Chapelle ; Oenocristal

“Une eau qui reste intègre avec une forte charge d’énergie stable. de beau rythmes, qui se répartissent avec précision et régularité. Puissante et très vivante. En la regardant, on a du mal à imaginer qu’elle puisse avoir la même origine que le témoin. Mais en l’étudiant de plus près on retrouve certains critères morphologiques qui confirment qu’il s’agit bien d’un seul et même produit. La préservation des équilibres innés de l’eau sont mis en valeur sans les inconvénients.”

http://cms.wifeo.com/

Eau du réseau_Témoin
Eau du réseau après passage dans les Vasques Vives